04

AOUT, 2018

Animaux
Éducation

LE "REFUS D'APPÂT"

Vous avez été nombreux à me demander la raison pour laquelle j'ai appris cette technique mais aussi comment nous y sommes arrivés. Voici donc toute l'histoire :

Suite à une vague d’empoisonnement dans l’ensemble des parcs Bordelais (+ CUB) l’an passé, la peur s’était installée petit à petit… 

Des copains sont décédés, d’autres s’en sont sortis avec des séquelles et la seule chose dont nous étions sûr, était que nous ne pouvions pas priver nos loulous de leurs besoins naturels (courir, renifler, s’amuser avec les copains, etc.)

Les autorités ne pouvant rien faire et vu le nombre de copains touchés, pOpa et mOman ont voulu tenter le tout pour le tout.

>  Beaucoup de personnes se sont marrées à l’idée qu’un beagle puisse arriver à « refuser un appât ».

Bon, j’avoue… moi-même j’étais limite à en pleurer de rire 😂

Aujourd’hui, je peux vous assurer que cette méthode m’a probablement sauvé la life ! 🙏

Alors, quoique l’on vous dise… continuez à y croire et un jour ça payera !

Popa et mOman ne sont pas des pros en la matière, tout ce qu’ils m’apprennent, ils le font au feeling… positivement, avec de l’amour à gogo, beaucoup d’encouragements et surtout plein de friandises. ^^ 

Tout ça pour vous dire, qu’il y a certainement 10 000 manières de nous apprendre ceci et que la technique que je vous donne, est celle qui a simplement marché pour moi.

"Parce que je ferais tout pour protéger mon poilu."
ma mOman 😍

*** ÉTAPE 1. APPRENDRE LE " LÂCHE " ***

Il est important dans un premier temps, d’apprendre à « lâcher ». En ce qui me concerne, ça a été le premier travail et je peux vous dire que lorsque tu te retrouves dans le caniveau avec un bel os tout dégueux sous la truffe… Ben c’est dur ^^.

Cette technique m’a permis de ne plus gober n’importe quoi d’un coup. 

 

PETIT CONSEIL SUR RETOUR D’EXPÉRIENCE :
  • Vous pouvez lui apprendre dans un premier temps avec un jouet qu’il aime bien, pour ensuite le faire avec de la nourriture chez vous, et enfin dans la rue.

*** ÉTAPE 2. APPRENDRE LE " TU LAISSES " ***

> Maintenant que je sais lâcher, l’idéal pour moi est d’apprendre à « laisser » à la demande.

Le « Tu laisses », a été long et difficile pour moi qui ai la truffe constamment collée au sol. 

Notre comportementaliste nous a fait intégrer un bruitage qu’ils utilisent souvent pour la marche au pied ou bien pour me dire :

«  attention mec… je t’ai à l’oeil ! » 😅

C’est le : « Shhuuuut !!! ». 

Cela a de suite hyper bien fonctionné et  j’ai naturellement compris qu’il fallait que je les écoute à ce moment précis.

> Ça c’est mon petit truc à moi, mais très certainement vos pOrents ont eux aussi un petit truc à eux pour ça.

Mes pOrents utilisent tout ce que je sais déjà faire dans différentes situations, de manière à ce que je comprenne de suite. Alors n’hésitez pas à faire des combinaisons les copains !!! C'EST NOTRE TI SECRET 😜

 

PETIT CONSEIL SUR RETOUR D’EXPÉRIENCE :
  • Vous pouvez lui apprendre le « Tu laisses » dans un premier temps avec un jouet qu’il aime bien, pour ensuite le faire avec de la nourriture chez vous, et ensuite dans la rue.
  •  Bien sûr, j’étais automatiquement récompensé avec ce qui marche le mieux avec moi : la bouffe !  (prenez Ze friandise de ouf !!! faut que ce soit encore plus cool que ce que je trouve sur mon chemin).

*** ÉTAPE 3. " LAISSER PAR MOI MÊME " ***

Maintenant que je sais « lâcher et laisser… », passons à la dernière étape. Et pas des moindres :

Apprendre à laisser par moi-même, sans que papa ou mOman n’aient besoin de me le demander. 

Ben oui, ils ne peuvent pas avoir l’oeil partout ! Et avec mon détecteur de Wouf faut dire que je suis beaucoup mieux équipé qu’eux ! 😜

Tout s’est passé dans la rue.

Ils ont fait les vicieux avec moi… j’vous le dis ! Ils ont profité que j’ai la truffe tournée sur le popotin d’une jolie nana pour aller planquer des « appâts factices » !

Ils ont ensuite emprunté le chemin tout tracé pour démarrer le test. Le but étant de laisser totalement l’appât.

 

PETIT CONSEIL SUR RETOUR D’EXPÉRIENCE :
  • Si tout comme nous, les débuts s’avèrent compliqués : commencer d’abord avec le « tu laisses » pour ensuite en re-cacher ailleurs et refaire le test sans aucun ordre.

> ça a été long mais j’y suis arrivé 💪 ! Aujourd'hui, je laisse de plus en plus les déchets de la rue.

CETTE TECHNIQUE A ASSURÉMENT SAUVÉ MA LIFE !

j'ai évité ces boulettes de viandes piégées aux clous.

Pour plus de renseignement sur cette affreuse trouvaille, rendez-vous sur l'article du Sud-Ouest qui nous a été accordé : ici

> Un grand merci à eux et à toute votre mobilisation les copains, c'est grâce a vous que nous sommes arrivés à mettre en garde beaucoup de copains 🙏😘

Vous avez aimé l'article, des questions ?  Laissez nous un petit commentaire 😊

Share This